A C T U A L I T E S

ENEDIS A MES COTES

enedis
« Enedis à mes côtés », une appli mobile pour vous simplifier la vie
En savoir plus...

LES RDV RETRAITE

retraite
Du 12 au 17 octobre 2020
En savoir plus...

DECOUVERTE D\'UN ENGIN DE GUERRE ?

déminage
Rappel des procédures à observer
En savoir plus...

BIBLIOBUS

bibliobus
Suspension des tournées pour la saison 2020/2021
En savoir plus...

RENOVATION DE L'HABITAT

comal logo
L'importance de la rénovation dans le contexte actuel, quelles aides ?
En savoir plus...

PARCOURS EMPLOI COMPETENCES

job
Dispositif de contrats aidés dans le secteur non-marchand
En savoir plus...

DEVENIR AIDE SOIGNANT(E)

aide soignante
Conditions d'accès simplifiées à ce métier au services des autres
En savoir plus...

CONSEIL MUNICIPAL

compte rendu
CONSEIL MUNICIPAL Vous souhaitez lire les comptes-rendus ? rendez-vous à la rubrique "mairie", "conseil municipal", "comptes-rendus"
En savoir plus...

A G E N D A

Septembre, 2020
< << Aujourd'hui >> >
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        

PARCOURS EMPLOI COMPETENCES

job
24/06/2020
Dispositif de contrats aidés dans le secteur non-marchand

LE PARCOURS EMPLOI COMPÉTENCES
dispositif de contrats aidés dans le secteur non-marchand


Pour quels publics ?

Les parcours emploi compétences sont destinés aux publics les plus éloignés du marché du travail. Une attention particulière est accordée à certains publics tels que les travailleurs handicapés, les résidents des quartiers prioritaires de la ville (QPV) et les résidents des zones de revitalisation rurale (ZRR). La prescription vers un parcours emploi compétence repose avant tout sur le diagnostic réalisé par le conseiller de Pôle emploi, de la Mission Locale, des organismes de placement spécialisés Cap emploi - SAMETH et des conseils départementaux

Pour quels employeurs ?

La prescription du parcours emplois compétences se fait en faveur des employeurs du secteur non marchand sélectionnés en fonction des critères suivants :
• Le poste doit permettre de développer la maîtrise de comportements professionnels et des compétences techniques qui répondent à des besoins du bassin d’emploi ou transférables à d’autres métiers qui recrutent ;
• L’employeur doit permettre l’accès à la formation et à l’acquisition de compétences : remise à niveau, pré-qualification, période de professionnalisation, VAE, acquisition de nouvelles compétences ;
• L’employeur doit désigner un tuteur parmi les salariés qualifiés et volontaires pour assumer cette fonction. Ce dernier doit justifier d’une expérience professionnelle d’au moins deux ans ;
• Le cas échéant, la capacité de l’employeur à pérenniser le poste.

En savoir plus ...